OPAEP

L'Organisation des Pays Arabes Exportateur du Pétrole (OPAEP) a été créée en janvier 1968 à  l'initiative de trois (03) pays : l'Arabie Saoudite, le Koweït et la Libye. Son siège est au Koweït.

L'objectif de l'organisation est la coopération entre ses membres dans les différents domaines d'activités économiques liés à  l'industrie pétrolière.

L'Algérie, les Emirats Arabe Unis, l'Etat de Qatar et le Royaume du Bahreïn ont adhéré à  l'Organisation en 1970 et en 1972 le nombre des pays membres a augmenté à  dix (10) avec l'adhésion de l'Egypte, la Syrie et l'Irak.

L'OPAEP est structurée en quatre organes principaux qui sont :

  • Le Conseil des Ministres : c'est la haute autorité qui définit les politiques de l'Organisation, oriente ses activités et met en place les assises de son fonctionnement.
  • Le Bureau Exécutif : il est composé des représentants des pays membres, il présente des propositions au Conseil et examine le Budget annuel de l'Organisation et le soumet au Conseil des Ministres.
  • Le Secrétariat Général : il est chargé des aspects de planification, d'administration et de la mise en œuvre des activités de l'organisation. Le Secrétariat Général est géré par le Secrétaire Général qui est désigné par décision du Conseil Ministériel pour un mandat de trois ans renouvelable une ou plusieurs fois.
  • L'organe judiciaire : crée en 1978, sa mission est de juger les contentieux qui pourraient surgir entre les pays membres dans le domaine des activités pétrolières.

La coopération dans le cadre de l'OPAEP s'effectue sur plusieurs axes, à  travers les sociétés mixtes qui ont été créées et les groupes de travail mis en place.

Groupes de travail crées :

  • Groupe de travail dans le domaine du gaz naturel : Ce groupe se réunit annuellement pour aborder notamment l'évolution de l'industrie du gaz dans les pays arabes, l'échange d'expériences et les possibilités de coopération dans le domaine du gaz naturel.
  • Réunion d'experts de l'OPAEP sur l'environnement : Cette réunion, regroupant les experts chargés de l'environnement des pays membres, se tient chaque année pour discuter des questions liées à  l'environnement.
  • Réunion de coordination entre les instituts de formation pétrolière : Cette réunion, organisée annuellement, vise à  renforcer les relations de coopération et de coordination entre les instituts de formation des pays membres ainsi que l'échange de formateurs et de stagiaires.

En plus de ces groupes de travail, des séminaires et conférences sont organisés par l'OPAEP sur des sujets liés à  l'industrie du pétrole et du gaz.

Projets mixtes sous l'égide de l'OPAEP :

1. la Société Arabe Maritime pour le Transport du pétrole (AMPTC), siège au Koweït.

2. la Société Arabe des Services Pétroliers (APSCO), siège à  Tripoli en Libye avec ses trois (03) filiales :

  • Société Arabe de Forage et Reprise des puits (ADWOC)

  • Société Arabe de diagraphies (AWLCO)
  • Société Arabe de Géophysique (AGESCO).

3. la Société Arabe des Investissements Pétroliers (APICORP), siège à  El Khoubar, en Arabie Saoudite.

4. la Société Arabe de Réparation Navale (ASRY), siège à  Bahreïn.

Deux autres projets créés par l'OPAEP et dont les sièges sont à  Bagdad en Irak, sont, depuis la guerre du Golf, placés sous la responsabilité de l'Irak. Il s'agit de :

5. la Société Arabe des détergents (ARADT).

6. l'institut Arabe de Formation Pétrolière (APTI).

Site web : http://www.oapecorg.org/

 

IMPORTANT: L'Algérie présidera la nouvelle session du Conseil ministériel de l'OPAEP à  partir du 1er janvier 2012

L'Algérie présidera à  partir du 1er janvier 2012, la prochaine session du Conseil ministériel de l'Organisation des pays arabes exportateurs de pétrole (OPAEP) ainsi que son bureau exécutif.

 

Cette décision a été prise à  l'issue des travaux de la 87éme session du conseil de l'Organisation tenue le 24 décembre 2011 au Caire (Egypte).

 

Le Conseil a approuvé, également au cours de cette session, le projet de budget de l'organisation, doté de 9,6 millions de dollars, et décidé de rallonger la période de supervision de l'Irak sur l'institut arabe du pétrole pour une nouvelle année à  partir de janvier 2012.

 

Les membres de l'OPAEP ont convenu de tenir la prochaine réunion du Conseil le 22 décembre 2012 au Caire.

 

Les ministres de l'OPAEP ont procédé également à  l'évaluation des activités des sociétés arabes issues de l'organisation.

 



Hydrocarbures  |  Energies   |  Patrimoine énergétique   |  R-H & Formation