Coopération Bilatérale et Multilatérale

I.    Coopération Bilatérale:

1.     Accords signés avec des pays asiatiques:

 Chine: 

Accord-cadre de coopération dans le domaine de l’Energie et des Mines signé en 2004 à l’occasion de la visite du président chinois en Algérie.

Corée du Sud:

M.O.U dans le domaine de l’Energie et des Mines signé par Mr. le Ministre de l’Energie et des Mines et le Ministre Coréen du Commerce, de l’Industrie et de l’Energie à l’occasion de sa visite en Algérie en mars 2006.  

Indonésie: 

Déclaration Commune pour le développement de la Coopération dans le domaine de l’Energie et des Mines signée à l’occasion de la visite de M. le Ministre de l’Energie et des Mines en Indonésie en juillet 2008.

 2.     Accords signés avec des pays d’Amériques:

 Venezuela:

-M.O.U dans le domaine de l’Energie et des Mines signé entre les Ministères de l’Energie des deux pays en Octobre 2007 en marge des travaux de la Commission Mixte algéro-vénézuélienne. 

Chili:

-Accords de coopération dans le domaine de l’Energie et des Mines signé à l’occasion de la visite de M. le Président de la République au Chili en mai 2005.

Pérou:

-Accord de Coopération dans le domaine de l’Energie et des Mines signé par les Ministres de l’Energie et des Mines des deux pays à l’occasion de la visite au Pérou, en Mai 2005, de Monsieur le Président de la République.

Mexique: 

-  Lettre d’Intention dans le domaine de l’énergie signée par le Ministre de l’Energie et des Mines et le Secrétaire d’Etat mexicain de l’Energie à l’occasion de la visite à Alger du Président Mexicain en février 2005.

3.     Accords signés avec les pays européens:

Allemagne :

Déclaration d’intention commune pour un partenariat énergétique entre l’Algérie et l’Allemagne, signée le 26 mars 2015 à Berlin, par le Ministre de l’Energie, et le Vice-Chancelier et Ministre fédéral de l’Economie et de l’Energie, en marge de la Conférence Internationale sur la Transition du Dialogue Energétique « Berlin Energy Transition Dialogue ».

Cette déclaration vise le renforcement des relations bilatérales dans le domaine de l’énergie à travers l’instauration d’un dialogue de haut niveau sur les différentes thématiques de politique énergétique, comme la diversification du mix énergétique, le développement des énergies renouvelables, l‘amélioration de l’efficacité énergétique et la protection de l’environnement.

 Russie:

- Déclaration d’intention algéro-russe dans le domaine de l’énergie, signée par les deux ministres de l’énergie en marge du 21ème Congrès Mondial du Pétrole qui a eu lieu à Moscou du 15 au 19 juin 2014. Elle porte sur le développement de la coopération dans les domaines des hydrocarbures, l’électricité, les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique et la formation. 

Dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations de la déclaration d’intention algéro-russe, une 1ère réunion du Groupe de Travail algéro-russe, s’est tenue à Alger le 19 avril 2016.

- Accord de coopération dans le domaine de l’utilisation de l’énergie nucléaire à des fins pacifiques, signé le 3 septembre 2014 à l’occasion de la visite en Algérie de Mr Sergey KIRIENKO, PDG de ROSATOM.

Royaume Uni:

Feuille de route de coopération dans le domaine des énergies renouvelables et de la sécurité industrielle signée par les Ministres de l’Energie des deux pays à l’occasion de la visite de M. le Ministre de l’Energie et des Mines au Royaume Uni en mars 2010.

Pologne:

M.O.U dans le domaine de l’énergie et des mines, signé par les ministres en charge de l’énergie des deux pays, à l’occasion de la visite en Pologne, de M. le Ministre de l’Energie et des Mines en février 2007


II.  Coopération Multilatérale Arabe et Africaine

       i.          Coopération Multilatérale 

1. Union Européenne (UE):

Partenariat stratégique entre l'Algérie et l'Union Européenne dans le domaine de l'énergie :

Mémorandum d’entente portant sur l’établissement d’un partenariat stratégique, entre l’Algérie et l’Union Européenne dans le domaine de l’énergie, signé à Alger, le 07 juillet 2013, par M. Abdelmalek SELLAL, Premier Ministre et M. José Manuel BARROSO, Président de la Commission Européenne.

Ce Mémorandum établit un cadre de coopération qui couvre l'ensemble des sujets d'intérêt commun, à savoir les hydrocarbures, les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique, la réforme du cadre législatif et réglementaire, l’intégration progressive des marchés de l'énergie, le développement des infrastructures d'intérêt commun, le transfert de technologie et le développement local.

Dans le cadre de la mise en œuvre de ce MoU, un arrangement administratif

a été signé à Alger le 05 mai 2015, portant sur les modalités de mise en œuvre du Partenariat stratégique entre l'Algérie et l'Union Européenne dans le domaine de l’énergie

2. Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP):

L’OPEP a été créée en 1960 à Bagdad par cinq (05) pays producteurs; l’Arabie Saoudite, l’Iran, l’Irak, le Koweït et le Venezuela. Son siège est à Vienne (Autriche).

L'objectif de l'OPEP est de coordonner et unifier les politiques pétrolières entre les pays membres, afin de garantir des prix justes et stables pour les producteurs de pétrole; un approvisionnement efficace, économique et régulier de pétrole pour les pays consommateurs, et un juste retour sur capital pour ceux qui investissent dans l’industrie.

L’OPEP compte actuellement treize (13) membres. Les cinq (05) membres fondateurs l’Arabie saoudite, l'Iran, l'Irak, le Koweït et le Venezuela ont été rejoints par huit (08) autres pays : le Qatar, l'Indonésie, la Libye, les Emirats Arabes Unis, l’Algérie, le Nigeria, l'Angola et l'Équateur.

L’Algérie a adhéré à l’OPEP en 1969. Dès son adhésion, notre pays a joué un rôle très actif au sein de l’Organisation.

3. Le Forum des pays exportateurs de gaz (FPEG/GECF):

Le FPEG est un forum intergouvernemental, crée en 2001 à Téhéran, visant à défendre les intérêts nationaux des principaux pays exportateurs de gaz naturel.

Ce forum, dont le Secrétariat Général est installé à Doha, se réunit une fois par an.

Il compte actuellement douze pays membres à savoir; l’Algérie, la Russie, l’Iran, le Qatar, le Venezuela, l’Egypte, la Libye, le Nigeria, la Guinée équatoriale, les Emirats Arabes Unis, la Bolivie, le Trinidad et Tobago, auxquels s’ajoutent sept pays observateurs, l’Iraq, la Norvège, les Pays-Bas, le Kazakhstan, Oman, le Pérou et Azerbaïdjan.

L’Algérie a abrité, en avril 2010, la 10ème réunion ministérielle de ce Forum.

4. Agence Internationale pour les Energies Renouvelables (IRENA):

L’IRENA créée en 2009 a pour objectif d’accélérer l’utilisation des énergies renouvelables à travers le monde, notamment dans les pays en développement.

L’Agence a pour mission principale de soutenir la mise en place de stratégies nationales et de faciliter les échanges et l’accès à l’information en matière  d’énergies renouvelables à travers la coopération Nord-Sud. Elle compte actuellement 139 membres, et 32 pays signataires en cours d’accession.

L’Algérie a ratifié les statuts d’IRENA le 30 décembre 2011.

5. Le Forum International de l’Energie (IEF):

Le Forum International de l’Energie (FIE) est l’institutionnalisation du «  dialogue producteur-consommateur d’énergie » amorcé durant les années 1990. Sa première réunion s’est tenue à Paris en 1991 à l’initiative de la France et du Venezuela. L’Algérie est membre du Conseil Exécutif depuis 2006. Depuis son entrée au conseil, notre pays été très actif, aussi bien, au niveau de l’initiative Joint Oil Data (JODI), des conférences  ministérielles,  que par l’organisation de rencontres techniques en Algérie notamment :

  • Le 3èmeséminaire de formation sur le JODI pour la région MENA, 2007
  • La 2ème conférence internationale sur le CCS en Algérie, 2010.

L’Algérie contribue de manière concrète et soutenue à l’élaboration des statistiques mensuelles, publiées par le Secrétariat du Forum. 

L’Algérie a été également, coorganisatrice avec les Pays- Bas, du 13ème Forum ministériel abrité par le Koweït en mars 2012.

6 Organisation des Pays Arabes Exportateurs de Pétrole, (OPAEP):

L’OPAEP est une organisation internationale fondée à Beyrouth (Liban) en 1968 par le Koweït, la Libye et l'Arabie Saoudite. Son siège est à Koweït City. 

Son rôle est de coordonner les politiques énergétiques des pays arabes dans le but de promouvoir leur développement économique.

L’OPAEP compte actuellement dix (10) pays  membres ; l’Arabie Saoudite, l’Algérie, le Bahreïn, l’Egypte, les Emirats Arabes Unis,  l’Irak,  le Koweït, la Libye, le Qatar,  et la Syrie.

L’Algérie a adhéré à l’OPAEP en 1970.

7. Association des Producteurs de Pétrole Africains (APPA):

L’APPA est une organisation internationale créée à Lagos (Nigéria) en 1987, par l’Algérie, l’Angola, le Bénin, le Cameroun, le Congo, le Gabon, la Libye et le Nigeria.  Son  siège est à Brazzaville (Congo).

Son objectif est de renforcer la collaboration entre les différentes compagnies pétrolières des pays membres et de maintenir une stabilité des prix.

De huit (08) pays membres  à sa création, l’APPA compte aujourd’hui dix-huit (18) membres, à savoir ; Algérie, Afrique du sud, Angola, Bénin, Cameroun, République du Congo, République Démocratique du Congo, Cote d’Ivoire, Egypte, Gabon, Ghana, Guinée Equatoriale, Libye, Mauritanie, Nigéria, Niger, Soudan et Tchad.

8. Commission Africaine de l’Energie (AFREC):

La Commission Africaine de l'Energie (AFREC) est une structure de l’Union Africaine qui a vu le jour lors de la Conférence des Ministres Africains de l’Energie organisée tenue à Alger les 23 et 24 avril 2001.L’Algérie a joué un rôle actif dans la création de cette commission lors de la 37ème  Conférence du Sommet des Chefs d'Etat et de Gouvernement africains à Lusaka (Zambie) en juillet 2001 au cours de laquelle il a été décidé que son siège soit établi à Alger. Suite à l’obtention du nombre de ratifications requis, l’AFREC a été officiellement lancée à Alger, en février 2008.

ii.          Coopération Arabe et Africaine:

1-    Accords signés avec des pays arabes:

Tunisie:

MoU dans le domaine des Energies Renouvelables et de la Maitrise de l’Energie, signé à Alger en juillet 2009, à l’occasion de la réunion du Comité Bilatéral Energie.

Koweït:

MoU dans le domaine du Pétrole, du Gaz et des Energies Nouvelles et Renouvelables, signé au Koweït en juin 2010, en marge de la 6èmesession de la Commission Mixte Algéro-koweitienne.

Qatar:

Mémorandum d’entente de coopération dans le domaine du pétrole et du gaz, signé à Alger, le 07 janvier 2013.

Ce Mémorandum d’entente porte sur le développement de la coopération entre les deux pays dans le domaine du pétrole et du gaz.

2-    Accords signés avec des pays africains:

Angola:

Protocole de coopération dans le domaine de la Géologie et des Mines, signé à Luanda en mars 2008, en marge de la 3èmesession de la Commission Mixte Algéro-angolaise.

Tanzanie :

Mémorandum d’entente de coopération dans le domaine de l’Energie et des Mines, entre l'Algérie et la Tanzanie, signé à Alger, le 02 décembre 2013, à l'occasion de la visite en Algérie, du 25 novembre au 04 décembre 2013, du Ministre tanzanien de l’Energie et des Mines.

Ce Mémorandum d’entente porte sur le développement de la coopération entre les deux pays dans le domaine des ressources pétrolières, des mines et de l'électricité.

Ethiopie:

Mémorandum d’entente  de coopération dans le domaine des ressources minérales et pétrolières, signé à Addis-Abeba, le 26 janvier 2014, à l'occasion de la tenue de la troisième session de la Commission Mixte algéro-éthiopienne.

Ce Mémorandum d’entente porte sur le développement de la coopération entre les deux pays dans le domaine des ressources pétrolières, des mines et de l'électricité.

Kenya :

Mémorandum d’entente de coopération dans le domaine du Pétrole, du Gaz et de l'Energie, entre l'Algérie et le Kenya, signé à Alger, le 25 février 2015, à l’occasion de la visite en Algérie, de Monsieur le Président de la République du Kenya.

Ce Mémorandum d’entente porte sur le développement de la coopération entre les deux pays dans le domaine du pétrole, du gaz, de l’électricité et des énergies renouvelables.



Hydrocarbures  |  Energies   |  Patrimoine énergétique   |  R-H & Formation