Electricité

Introduction

Dès son indépendance, en 1962, l'Algérie avait opté pour le développement du secteur de l’énergie, dans le cadre d’une politique nationale visant le développement des infrastructures électriques et gazières. Cette politique prévoit l'accès de la population à l'électricité et au gaz naturel comme une priorité absolue pour l’amélioration de la qualité de vie du citoyen et de la situation économique du pays. La charte nationale en 1976, annonça la volonté de généralisation de l'électrification des ménagers à travers tout le territoire national.

Ces dernières années, la demande en électricité a connu une évolution importante et particulièrement en périodes estivale, atteignant des pics de consommation importants. Cette forte augmentation de la demande est une conséquence directe du changement des habitudes du consommateur et l’amélioration de sa qualité de vie, ainsi que la pulsion donnée au secteur économique et industriel.

Conscient de cet enjeux et de l’importance de l’accès à l’électricité pour les citoyens, le secteur s’est fixé comme priorité de développer tous les axes permettant de garantir la couverture à long terme, des besoins en électricité et en gaz du pays, notamment par la diversification des sources d’énergie, le développement du parc de production électrique et des infrastructures de transport et de distribution de l’électricité et du gaz.

Jusque-là, l’entreprise Sonelgaz détenait le monopole sur la production, le transport, la distribution de l’électricité ainsi que le transport et la distribution du gaz. Sonelgaz en tant qu’entreprise publique au terme du monopole conféré par l’Etat, assumait seule la mission de service public dans le domaine de la distribution de l’électricité et du gaz. 

La promulgation de la nouvelle loi n° 02-01 du 05 février 2002 relative à l’électricité et à la distribution du gaz par canalisations a donné le coup d’envoi pour la réorganisation du secteur et l’ouverture du marché électrique à la concurrence,  dominé jusque-là par l’entreprise publique Sonelgaz. 

La promulgation de cette Loi a également permis la réorganisation de Sonelgaz qui s’est achevée en 2011, avec la création de la société holding « Sonelgaz » ainsi que l’ensemble de ses sociétés filiales. Sonelgaz est aujourd’hui érigé en Groupe industriel composé de 39 filiales et 5 sociétés en participation. Des filiales métiers sont charges des activités de production de l’électricité, de transport et de la distribution de l’électricité et du gaz par canalisations. 

Cette loi a également permis la création de La commission de régulation de l’électricité et du gaz « CREG » installée en 2005, qui encadre et régule les activités du secteur de l’électricité et gaz. 

  Rubrique Electricité et Gaz [ PDF 400 Ko ]

 

Sommaire

 Electricité

 I.1 Introduction

I.2 La Production d’Electricité

I.2.1 Parc de Production National

I.2.2 Evolution de la puissance maximale appelée (PMA)

   I.3 Le Transport de l’Electricité

     I.3.1 Réseau Electrique National

     I.3.2 Interconnexions Électriques Internationales

I.4 La Distribution de l’Electricité

    I.4.1 Infrastructures

   I.4.2 Nombre d’Abonnés par Wilaya

II. Distribution Publique du Gaz Naturel

    II.1 Rétrospective

     II.2 Réalisations

        II.2.1 Les Infrastructures

         II.2.2 La Clientèle

         II.2.3 Les Livraisons (consommation de la clientèle)

         II.2.4 Les Villes Alimentées

III. Programmes Publics

     III.1 Programmes d’Electrification et de Distribution Publique du Gaz

     III.2 Soutien de l’Etat pour la Facturation de l’Electricité

IV. Perspectives de développement des infrastructures électriques et gazières entre 2015-2018

   Rubrique Electricité et Gaz [ PDF 400 Ko ]



Hydrocarbures  |  Energies   |  Patrimoine énergétique   |  R-H & Formation