Le GPL Carburant

L'Algérie a mené depuis les années 1980 une politique de développement du GPL carburant en substitution des carburants traditionnels et notamment les essences, en raison de ses réserves importantes en GPL et pour lutter contre la pollution.

Cette politique a actuellement atteint sa maturité du fait de :

  • l'existence d'un parc relativement important de véhicules convertis au GPL,
  • la mise en place à  travers le territoire d'installateurs de kits GPL sur véhicules,
  • la disponibilité d'un réseau important de stations service distribuant le GPL,
  • la demande croissante en ce produit,
  • prix du GPL/C à  la pompe très attractif (différentiel important avec les essences),
  • l'utilisation du bupro dont la teneur en butane autorisée peut atteindre 45%, rend possible l'usage du GPL provenant directement des unités de traitement du gaz naturel et de pétrole du Sud du pays.

Ce créneau, qui nécessite le renforcement du réseau de distribution, la mise en place de capacités de stockage et des moyens de transport adéquats, est une opportunité certaine aux investisseurs.



Hydrocarbures  |  Energies   |  Patrimoine énergétique   |  R-H & Formation