Raffinage

L’outil de raffinage en Algérie dispose actuellement de six raffineries en cours     d’exploitation (Alger, Arzew, Skikda (RA1K et Topping condensat), Hassi-Messaoud et Adrar.  La  capacité  de  traitement  annuelle  s’élève  à  27 millions de tonnes,  dont 5 millions tonnes/an en condensat à Skikda et 0,6 million tonne/an pour la raffinerie d’Adrar. 

De par ses caractéristiques, l’industrie du raffinage est assujettie aux évolutions et mutations qui sont entrain d’être opérées sur le marché national et international essentiellement en termes d’offre et de demande de produits pétroliers sur le plan  qualitatif et quantitatif. 

Dans ce cadre, les trois grands projets de réhabilitation de raffineries ont été lancés visant à l’augmentation des capacités et adaptation pour la fabrication des essences aux normes euro 2009. Il s’agit de :  

  • Réhabilitation et augmentation de la capacité de traitement de la raffinerie de Skikda pour porter sa capacité à 16,5 millions tonnes/an de pétrole brut. Soit une augmentation de 10%. Actuellement la capacité de traitement est de 15 millions tonnes/an. 
  • Réhabilitation et augmentation de la capacité de traitement de la raffinerie d’Arzew pour porter sa capacité à 3, 75 millions tonnes/an de pétrole brut. Soit une augmentation de 50%. Actuellement la capacité de traitement est de 2,5 millions tonnes/an. 
  • Réhabilitation et augmentation de la capacité de traitement de la raffinerie d’Alger pour porter sa capacité à 3, 645 millions tonnes/an de pétrole brut. Soit une augmentation de 35%. Actuellement sa capacité de traitement est de 2,7 millions tonnes/an. 

Capacité de traitement des raffineries : 

 

Raffinerie

Capacité en millions tonnes/an

Avant Réhabilitation

Après Réhabilitation

Raffinerie de Skikda (RA1.K)

                15,000

              16,500

Raffinerie d’Arzew (RA1.Z)

                  2,500

                3,750

Raffinerie d’Alger (RA1.G)

                  2,700

                3,645

Topping Condensat (RA2.K)

                  5,000

                5,000

Raffinerie de Hassi-Messaoud (RHM)

                  1,200

                1,200

Raffinerie d’Adrar

                  0,600

                0,600

Total

              27,000

            30,695

 

De plus, un important programme de développement a été lancé pour augmenter les capacités de l’outil de raffinage avec la construction de cinq nouvelles raffineries d’une capacité totale de 30 millions tonnes par an (quatre raffineries d’une capacité de traitement de 5 millions tonnes par an chacune et une  raffinerie d’une capacité de traitement du brut lourd de 10 millions tonnes par an. 

Ainsi, ces programmes de réhabilitation des raffineries et de développement  permettront de porter la capacité de traitement de brut de 27 millions tonnes/an actuellement à 60 millions tonnes/an à long terme. 



Hydrocarbures  |  Energies   |  Patrimoine énergétique   |  R-H & Formation