Ministère de l'Énergie | Algérie

الجمهورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية

ⵜⴰⴳⴷⵓⴷⴰ ⵜⴰⵣⵣⴰⵢⵔⵉⵜ ⵜⴰⵎⴰⴳⴷⴰⵢⵜ ⵜⴰⵖⴻⵔⴼⴰⵏⵜ

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE

وزارة الـطــــاقــــة والمناجم

ⴰⵖⵍⵉⴼ ⵏ ⵚⵚⴻⵀⴷ

MINISTÈRE DE L'ÉNERGIE ET DES MINES

 News

Promotion de l’Energie

Promotion du GPL/C et du GN/C

  • Energies Nouvelles et Propres :

Le programme vise à promouvoir les carburants les plus disponibles et les moins polluants, en l’occurrence, le GPLc et le GNc. L’objectif étant d’enrichir la structure de l’offre des carburants et de contribuer à atténuer les effets des carburants classiques sur la santé et l’environnement.

Ce programme prévoit, à terme, la généralisation de l’utilisation des carburants propres dans les transports individuels et collectifs, notamment, dans les grands centres urbains.

Les économies d’énergie cumulées, à l’horizon 2030, pour tous les secteurs concernés, sont évaluées à environ à 63 millions de TEP.

Dans le secteur du transport, l’opération de substitution des carburantes essences et gasoil par le GPLc et le GNc, induirait une consommation supplémentaire de ces derniers, de près de 17 millions de TEP, déductible du bilan global des économies d’énergies.

Dans le secteur des transports, il est prévu de convertir 500.000 véhicules particuliers au GPL carburant d’ici 2021, et atteindre 1,3 million de véhicules à l’horizon 2030.

En outre, 11.000 bus devraient être convertis au gaz naturel carburant (GNC) sur la période (2016-2030).

  • Modèle National de Consommation de l’énergie :

L’Algérie amorce une dynamique d’énergie verte en lançant un programme ambitieux de développement des énergies renouvelables (EnR) et d’efficacité énergétique. Cette vision du gouvernement algérien s’appuie sur une stratégie axée sur la mise en valeur des ressources inépuisables comme le solaire et leur utilisation pour diversifier les sources d’énergie et préparer l’Algérie de demain. Grâce à la combinaison des initiatives et des intelligences, l’Algérie s’engage dans une nouvelle ère énergétique durable.

Aujourd’hui, les besoins énergétiques de l’Algérie sont satisfaits, presque exclusivement, par les hydrocarbures, notamment le gaz naturel, énergie la plus disponible. Il n’est donc fait appel aux autres formes d’énergie que lorsque le gaz ne peut pas être utilisé.

A long terme, la reconduction du modèle national de consommation énergétique actuel peut rendre problématique l’équilibre offre-demande pour cette source d’énergie.

L’intégration massive du renouvelable dans le mix énergétique constitue, en ce sens, un enjeu majeur en vue de préserver les ressources fossiles, de diversifier les filières de production de l’électricité et de contribuer au développement durable.

Toutes ces considérations justifient la forte intégration, dès aujourd’hui, des énergies renouvelables dans la stratégie d’offre énergétique à long terme, tout en accordant un rôle important aux économies d’énergie et à l’efficacité énergétique. Ce dernier volet permet, à travers une bonne maîtrise du rythme de croissance de la demande, une meilleure planification des investissements nécessaires à la satisfaction des besoins énergétiques.